vendredi 31 octobre 2008

Méthodologie de conception d'une activité pédagogique (2)

Ce billet présente ma mise en oeuvre des préconisations formulées dans mon précédent billet .


L'observation du comportement de mes apprenants lorsqu'ils utilisent l'outil Intranet que j'ai conçu pour les accompagner m'a conduit à produire des activités où :


  • je présente les différentes étapes méthodologiques et intellectuelles pour mener à bien l'activité :
  • Je présente pour chaque étape, la démarche intellectuelle, les actions à réaliser :
  • A la suite de certaines étapes, je propose à l'apprenant de vérifier qu'il à bien perçu l'essentiel :
  • Pour chaque action, je propose un appui technique qui permet de visualiser l'aide en ligne du logiciel utilisé (Point d'interrogation vert) directement dans le texte de la consigne :
  • En fin d'activité, je propose une check-list qui renvoie à une F.A.Q. dont le contenu pointe sur les chapitres de l'aide en ligne :
  • Chaque apprenant peut ainsi se prendre en charge et vérifier, corriger, amender sa production.Chaque question de la check-list renvoie à une compétence appartenant au portfolio de l'apprenant :
    Ce dernier est présenté à l'aide d'une carte heuristique qui rassemble les domaines abordés, les compétences concernées et leur niveau de maîtrise par l'apprenant et les liens vers la F.A.Q. associée.
  • J'invite chaque apprenant à rédiger une trace d'apprentissage en fin d'activité.
    Cette trace d'apprentissage est publiée et accessible par tous les autres apprenants.
    Chacun peut ainsi s'enrichir de l'expérience des autres d'autant plus facilement, que le vocabulaire employé est commun au groupe...


Cet outil n'est pas destiné à la FOAD.
Cet outil est mon support de cours, je suis confronté à des classes très hétérogènes :
  • Certains de mes apprenants utilisent avec aisance les principales fonctionnalités techniques des logiciels ;
  • D'autres ont besoin d'un accompagnement technique beaucoup plus poussé.
  • Tous, ont besoin d'un appui méthodologique !
J'ai donc conçu un outil qui me permette de proposer tout cela à la fois, à chacun dans le respect de son rythme de travail.

Je dispose ainsi de suffisamment de temps pour accompagner ceux qui ont besoin d'un appui personnalisé de ma part tandis que d'autres avancent à leur rythme.


Cet outil reste accessible à mes apprenants en dehors de mes cours, chacun peut y revenir en fonction de ses besoins.




Cette présentation succincte faite, je rebondis sur ce billet de Patrick GIROUX, et plus particulièrement sur cette phrase : "En choisissant Internet plutôt que la télévision parce qu'ils peuvent choisir et exercer plus de contrôle sur le contenu, ces jeunes ont donné une indication assez claire à mes étudiants qu'ils ne devaient pas tenter de se placer au centre du processus d'apprentissage."

Il y a quelques heures, j'écrivais ce commentaire : "Au pire, proposer un site qui crée et maintienne à jour des sommaires thématiques, bâtis par des experts du domaine qui apportent une plus-value organisationnelle... mais pourquoi éditer des E-book obsolètes dès leur parution ?" en réponse à cette discussion sur Apprendre2.0.

Je considère que mon outil Intranet synthétise une partie des implications de ces deux réflexions :
  • chaque apprenant peut exercer son autonomie dans la mesure où je fournis un support tant méthodologique que technique : il n'est pas rare qu'un apprenant réalise une activité sans me demander quoique ce soit ;
  • je renvoie, non pas à des textes rédigés par mes soins, mais à des produits standards que chaque apprenant est susceptible de rencontrer dans sa vie : l'aide en ligne des logiciels, divers sites internet ;
  • je propose une F.A.Q., dont la formulation vise à inciter l'apprenant à exercer son libre-arbitre et à prolonger le cours par une recherche de son cru...
  • Ma plus-value se situe dans la production d'activités qui proposent en un même lieu, tout (voeu pieu...)  ce dont un apprenant peut avoir besoin pour progresser et apprendre.
Aussi, l'association de ces deux idées m'a conforté dans mes projets :
  1. Enrichir mes cartes heuristiques , afin de bâtir un sommaire sémantique de mes connaissances ;
  2. Créer une F.A.Q.  au sens anglo-saxon du terme : liste des questions fréquemment posées à destination de mes apprenants.
    En effet, une récente modification de mon outil me permet désormais d'
    identifier, statistiquement, les étapes qui soucient mes apprenants et donc les chapitres qui doivent figurer dans ma F.A.Q. .
    Par ailleurs, j'ai la chance de travailler en demi-groupe. Je peux modifier mes consignes d'un groupe à l'autre afin de tenir compte de mes erreurs de rédaction.
Je me propose de développer cette F.A.Q. selon deux axes :
  1. elle serait basée sur le même principe que celle mise en place dans la check-list de mon outil (cf. ci-dessus), mais prendrait place directement sur le bureau de mes apprenants via l'Active Desktop de Windows ;
  2. outre les aspects techniques (cf. les extraits de l'aide en ligne du logiciel), j'aimerais développer des chapitres méthodologiques comme : Comment illustrer avec pertinence vos documents ? et bien d'autres...
Cette F.A.Q. serait publiée de manière inter-active, via un site Internet.

A ce titre, je me permets, cher lecteur, de te solliciter :
  • si tu sais comment extraire simplement, chaque chapitre, des fichiers d'aide d'OpenOffice pour produire un fichier HTML équivalent, peux-tu m'apprendre ?
  • si tu as déjà rédigé des fiches méthodologiques, accepterais-tu de les partager ?
Merci !


P.S. : Pour les lecteurs que l'aspect technique de mon outil intéresse, sachez que ce dernier est artisanal : je ne suis pas un programmeur chevronné, je n'ai reçu aucune formation à ce sujet...


J'utilise Paradox de Borland/Corel comme serveur Web pour la partie dynamique de mon site, couplé à un serveur APACHE pour les pages statiques.
Paradox fût, et reste, mon premier outil de développement.
Modifier mon application avec m'est aussi naturel que d'écrire au BIC...


J'utilise beaucoup AJAX pour garantir un niveau d'inter-activité / réactivité suffisant.


Si l'un d'entre vous se sent capable de transposer cet outil sur des technologies plus modernes, je serais heureux d'en discuter les modalités avec lui.